La Forest School

Quel est le concept de la Forest School ?

Une Forest School est une structure en pleine nature qui propose des ateliers et autres expériences en nature par tous les temps (sauf météo extrême) dans la forêt, sur un terrain aménagé dans le respect de la nature. Elle vise à créer du lien avec le vivant : la nature, nous-mêmes et les autres. Il s’agit d’un lieu où la nature est célébrée, où elle est la raison, le moyen et le but de tout projet.

A l’étranger, les Forest Schools existent depuis 1927 : Canada (Ottawa Forest School), Wisconsin, Suède, Allemagne (Waldkindergarten), Suisse, Angleterre, Espagne (SES Milanes), …

Une Forest School met en pratique la Pédagogie Par la Nature (PPN), une approche éducative spécifique.

Les clés de la PPN sont:

– la prise de risques mesurés

– le jeu libre

– l’adulte comme guide et personne ressource

– la bienveillance et la coopération.

A compter de la rentrée 2020, l’Envolée proposera aux jeunes de l’école, ainsi qu’à des enfants instruits en familles, des journées de type Forest School dans les bois de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or. Ces journées sont organisées par l’école démocratique en partenariat avec Adeline Lefèbvre qui mènera le projet en tant qu’intervenante, accompagnée par un membre du personnel de l’Envolée.

  • Vendredi matin (jour où la chasse est interdite) pour les enfants de 3 à 5 ans de 9h à 12h (nombre limité à 12 participants) accompagnés de 2 adultes.
  • Mardi (jour où la chasse est interdite) pour les enfants de 6 à 14 ans de 9h à 16h (nombre limité à 15 jeunes) accompagnés de 2 adultes.

Quelles activités seront proposées aux enfants ?

Activités manuelles (hapazome, teintures végétales etc…), allumage de feu, bricolages naturels (fabrication de baguettes magiques, de poupées naturelles, d’instruments de musique etc…), land art, exploration et découverte de l’environnement, pistage animalier, …

L’utilisation du feu ne se fait qu’après accord des pompiers et dans un cadre très sécuritaire (utilisation d’un bol à feu, extincteur et réserve d’eau à proximité). L’apprentissage du feu a une visée pédagogique : c’est en faisant du feu que les enfants sauront mieux l’appréhender, en connaître ses dangers et pourront développer une posture responsable vis-à-vis de cet élément.

Et concrètement ?

La participation financière demandée aux enfants « iefeurs » est la suivante : 30 euros pour la journée du mardi, 15 euros pour la demi-journée du vendredi. La présence des jeunes est encadrée par une convention de stage conclue avec Le Champ des possibles, association qui emploie Adeline. Nous demandons un engagement au trimestre afin qu’un groupe puisse se constituer et des liens se tisser entre les jeunes (septembre/décembre – janvier/mars – avril/juillet).